Les Chats de Limeil

 

 Le langage du chat est très riche. Il vous parle chaque jour d'une voix teintée de 23 vocalises.

 

Les chats émettent trois types de son : les vocalises, les murmures et les sons forts.

Les deux premiers types sont souvent utilisés pour communiquer avec les humains, le troisième est réservé pour la communication avec d'autres chats.

Les vocalises (le miaulement)
Le chat miaule pour nous saluer, appeler, entrer ou sortir de la maison, obtenir son repas...

Certaines races (Siamois et Orientaux) miaulent plus que d'autres (Abyssins).
Parfois les chats ont l'air de miauler sans qu'aucun son ne sorte de leur bouche. En fait, le son qu'ils émettent est tout simplement inaudible à l'oreille humaine.

Les murmures (le ronronnement)
Le ronronnement prend source dans la relation mère - chaton. La tétée est rythmée de ses murmures, ainsi la mère calme l'ardeur de ceux qui tètent trop goulûment.

Le ronronnement a plusieurs significations : il est émis pour montrer le plaisir, la quiétude mais aussi l'inquiétude, le stress. Si vous regardez fixement votre chat dans les yeux et qu'il ronronne, c'est qu'il essaye de vous amadouer. Nous vous conseillons de ne jamais fixer votre chat, mais plutôt de cligner doucement des yeux. Votre regard sera alors rassurant pour lui.

Les sons forts :

  • Sérénades félines : ce son, fréquent pendant la période des amours, a lieu entre deux chats qui se battent pour conquérir un territoire ou une chatte.
     
  • Le miaulement "claqué" : un chat claque des dents quand il est frustré : soit parce qu'il n'a pas réussi à attraper une proie à sa portée, soit parce qu'il attend pour saillir une chatte.
     
  • Le grognement : accompagné de sifflements et de crachements, le chat est en colère ou a peur.
     
  • Le cri : il signifie que le chat souffre. Chaque chat possède un cri de détresse qui lui est propre.
     

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/06/2012