Le chat est un carnivore dont les besoins et les exigences nutritionnels sont bien spécifiques, selon son âge, sa condition (chat stérilisé ou entier), son état (femelle gestante), voire le climat (chaud, froid, tempéré).

Les besoins nutritifs :

Une cinquantaine de nutriments sont à réunir pour équilibrer l’alimentation du chat, la carence de l’un pouvant avoir des répercussions sur l’action des autres.

Les grandes familles de nutriments sont :

. l’eau est le nutriment essentiel qui constitue 70 % de la masse corporelle du chat. Le chat doit avoir constamment à disposition de l’eau fraîche et propre. La ration journalière (de 40 à 60 ml / kg) peut être multipliée par 2 ou 3 par temps chaud.

. les protéines de bonne qualité (viande, poisson) : parmi elles, les 10 acides aminés essentiels, dont principalement l’arginine et la taurine (une carence agit sur la vue, la reproduction et le cœur). A noter : Les aliments pour chiens sont moins riches en protéines et ne conviennent donc pas aux chats.

. les lipides ou matières grasses (très appréciées et bien digérées) : source d’énergie, elles sont recommandées pour un chat difficile dont l’effet appétent stimulera l’appétit. Mais ne pas en abuser, sous peine de voir Minet prendre du poids. Les acides gras essentiels sont présents dans les huiles végétales et graisses animales.

. les glucides (sucres, fécules) : non indispensables, sauf les fibres (légumes) qui favorisent le transit intestinal, protège la flore intestinal et le tube digestif.

. les minéraux (volaille, poisson, sels minéraux) assurent la solidité du squelette, l’intégrité des muscles et des cellules : calcium, phosphore, magnésium, sodium, chlore, potassium, soufre.

. les oligo-éléments (bœuf, foie, volaille)  sont naturellement présents dans les aliments mais il peut exister des carences (en zinc ou cuivre). Ils favorisent le renouvellement du sang et des cellules.

. les vitamines jouent des rôles multiples : A (souplesse de la peau, brillance du pelage, intégrité cellulaire et reproduction) – B (intégrité cellulaire) – C (elle n’est pas indispensable car elle est synthétisée dans le foie) – D (ossification du squelette) – E (intégrité des cellules et anti-oxydant des lipides) – K (coagulation du sang et anti-hémorragique).

Les produits disponibles :

Selon le temps que vous pouvez consacrer à la préparation de la ration, les moyens et les préférences de Minet, vous aurez le choix entre :

. les boîtes : leur durée de conservation est longue mais une fois ouvertes, elles doivent être hermétiquement fermées par un couvercle et conservée pas plus de 48 heures au réfrigérateur. Appétentes, elles sont appréciées des chats. Les chats mangeant des boîtes ont des selles et des urines plus abondantes et plus odorantes que ceux qui ont un régime ‘croquette’ car les boîtes contiennent en moyenne 80 à 85 % d’humidité.

. les croquettes : plus économiques, elles se conservent bien et permettent de lutter contre le tartre.

. les rations ménagères doivent être équilibrées et réunir tous les nutriments nécessaires quotidiennement (le dosage entre les différents nutriments doit être respecté).

Notre petit conseil : à vous de déterminer quel type de produit à donner à Minet mais ne donnez pas les restes de table, sous peine d’un déséquilibre alimentaire et un risque d’obésité.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×