Les Chats de Limeil

Chats à parrainer

Certains sont trop craintifs pour séduire des adoptants, d'autres sont trop âgés ou doivent recevoir un traitement médical à vie.

Nous les aimons et ils resteront auprès de nous jusqu'au bout.

Nous avons besoin de vous pour assurer leur bien-être et leur leur suivi médical.

BISCUIT (né en 2009)

Son histoire :

BISCUIT a rejoint l'association suite au décès de sa maîtresse.

Malgré son caractère facile à vivre, il n'a pas trouvé d'adoptant car Mônsieur BISCUIT avait la fâcheuse habitude de faire pipi n'importe où.

Pourquoi le parrainer ?

BISCUIT souffre d'une insuffisance rénale chronique.

Pour le moment, une alimentation spécifique suffit (Hill's Prescription Diet k/d Kidney Care saumon - poulet ou boeuf)

 

FLECHE (née en 2010)

Son histoire :

FLECHE est issue d'un sauvetage de chats en fourrière.

Elle a toujours conservé un caractère assez craintif et n'a jamais retenu l'attention d'adoptant potentiel.

Pourquoi le parrainer ?

FLECHE souffre d'une MICI conséquente. En 2019, des examens étaient pessimistes. Mais grâce à un traitement lourd et un régime adapté, elle a remonté la pente. Elle reste néanmoins fragile au niveau digestif et doit être surveillée : elle mange les croquettes Premium des chats de la collectivité et des sachets hyperdigestibles (Purina Veterinary Diets Gastrointestinal). Elle fait régulièrement des cures de Fortiflora.

PAPINOU (né en 2007)

Son histoire :

PAPINOU est issu d'un sauvetage de chats en fourrière.

Pourquoi le parrainer ?

PAPINOU est en bonne santé mais il est aveugle : il souffre d'une cataracte installée sur l'oeil gauche depuis des années et d'une mydriase de l'oeil droit. Il est également sourd.

Il se repère très bien au refuge où il a ses habitudes. Alors nous ne souhaitons pas le perturber en le changeant d'environnement.

SANTY (né en 2011)

Son histoire :

SANTY a dû connaître la vie dans un foyer avant de devenir un chat des rues. L'association l'a recueilli quelques semaines après un accident. Il a été opéré pour corriger une mauvaise recalcification des os et poser des broches.

Pourquoi le parrainer ?

Destiné à être remis sur site après 2 mois de convalescence en cage, SANTY a préféré rester au refuge où il s'est bien adapté et vit en bonne harmonie avec la communauté féline.