PIF

 

La Péritonite Infectieuse Féline (PIF) est une affection mortelle du chat causée par un coronavirus. Cette maladie infectieuse est souvent précédée d’une phase silencieuse qui peut précéder de quelques années l’apparition des signes cliniques.

C'est une maladie virale qui touche le chat. Le virus est de la famille des coronavirus, dont les éléments les plus communs provoquent habituellement des diarrhées plutôt bénignes.

Elle touche essentiellement les chats jeunes, de moins de 2 ans, et les chats âgés. Elle ne fait pas de distinction entre les chats mâles et les chats femelles. En revanche elle atteint plus volontiers les chats de races pures. C’est une maladie d’effectif, qui touche les chats vivant en communauté.
Les voies naturelles de contamination sont les voies oro-fécale et oro-nasale : ingestion ou inhalation de particules virales excrétées par les animaux porteurs par les voies fécale ou nasale. Les chatons sont contaminés après sevrage. Une fois introduite dans l’élevage, la pathologie subit le cycle oro-fécal décrit plus haut et provoque des réinfections successives et le portage chronique. Aucun traitement, aucun vaccin à ce jour en France.
Cette maladie existe sous deux formes : la forme sèche et la forme humide. Cette dernière est la forme la plus grave : la multiplication virale engendre l’accumulation de fluide dans l’abdomen ou le thorax du chat. Le chat peut également présenter de la fièvre, une certaine forme d’anorexie et d’atonie. Une troisième forme – neurologique – a également été diagnostiquée.


Aucun traitement, sauf palliatif :

La maladie ne se guérit pas aujourd’hui. Votre vétérinaire pourra prescrire des corticoïdes et des antibiotiques pour éviter les surinfections. Des médicaments pour soulager le foie et les reins sont possibles aussi lorsque ces derniers sont atteints.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×